Accueil


Mon nom est Cydrinn Schippers et je suis sage-femme à domicile. C’est avec enthousiasme et passion que j’ai fait ce choix de métier. De voyages en rencontres, j’ai toujours été attirée par ce qui touche l’humain, et particulièrement les enfants, j’ai très vite compris que je me mettrais au service des futurs parents et des bébés. L’importance de ma fonction a sa valeur ajoutée au milieu médical dans l’émotionnel qui est parfois un peu éloigné dans celui-ci et dans l’évolution de ce magnifique univers.


J’exerce de manière indépendante, étant une sage-femme libérale. Ce choix s’est fait naturellement afin de travailler dans la continuité et dans une relation plus personnelle. Je veux privilégier une relation individualisée, plus dans l’intimité et dans une forme de liberté. Cette liberté me permet de proposer des services à la carte, que chacun choisit en fonction de ses besoins et de ses souhaits. Une femme qui accouche de son second enfant et qui a allaité le premier pendant plusieurs mois souhaitera peut-être recevoir des conseils et un accompagnement sur d’autres points.


Nos sociétés occidentales rendent aujourd’hui ses lettres de noblesse à un métier pratiqué universellement depuis l’Antiquité, essentiellement par des femmes et qui a revêtu des formes diverses au cours de l’histoire et selon les pays. Sage-femme signifierait « celle qui est experte auprès des femmes » ou « celle qui a la connaissance, qui est sage ». Après une formation de quatre ans à l’ISEI, mon diplôme de sage-femme en poche, je décide d’aller plus loin et m’intéresse à différents aspects de la grossesse et de la maternité et aux manières douces de les aborder. Je me suis nourrie d’autres cultures par des stages en Tanzanie et au Maroc et me suis formée à des techniques de portage, aux massages spécifiques pour femmes enceintes et bébés et à l’accompagnement pré et post-natal.


La sage-femme ne se substitue nullement au gynécologue, elle travaille de concert avec lui mais n’a pas un rôle médical, même si elle effectue les contrôles de routine et les monitorings durant la grossesse. Sa tâche se situe plus au niveau de l’information et de la formation. Elle est une écoute attentive dont  on a bien besoin quand on attend un bébé, surtout si c’est le premier. On a tout à apprendre, on a besoin d’être rassurée, on voudrait savoir comment ça va se passer…


Ayant vécu en Nouvelle-Zélande, je pratique l’anglais : une aubaine pour les mamans anglophones qui se sentiront dès lors plus à l’aise !
Les séances peuvent se faire en couple mais aussi en duo ; pour deux amies ou deux sœurs qui souhaiteraient vivre cette expérience ensemble.
Certains soins sont agréés par les mutuelles mais le nombre est limité. Renseignez-vous auprès de votre organisme. Je suis conventionnée et pratique des tarifs imposés par l’INAMI.
 

Je vous souhaite le meilleur et beaucoup de joie dans votre petit nid!